Gilets jaunes - Revue de presse du 12-13-14 juin

Manif régionale à Valence le 15 juin, gilets noirs à la Défense, contre-pouvoir, un journaliste blessé et arrêté par la police, escrocs du climat, abeilles, antarctique, Castaner fait licencier un opposant, commande de munitions..

par Auteurs divers.
Mis à jour le samedi 15 juin 2019

Articles, posts, images, vidéos, témoignages... autour du soulèvement en gilets jaunes qui dure depuis le 17 novembre 2018.

Manifestations, résistances et actions

# Appel – 3e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes – Montceau-les-Mines – 28, 29 et 30 juin 2019 - Nous, Gilets jaunes du Magny, mobilisés depuis le 17 novembre 2018, appelons toutes les délégations Gilets jaunes de France à nous rejoindre à l’occasion de la troisième assemblée des assemblées à Montceau les Mines, le 28 juin à partir de 17h et les 29 et 30 juin 2019.

Analyses, idées

# Post FB : Le paradis des riches est fait de notre sueur de notre sang et de nos larmes il est temps que l’enfer des pauvres se répande sur leur paradis
Le tyran schizophrène veut lutter contre les inégalités afin que la misère soit la même partout à travers la France à travers l’Europe
Oui le capitalisme est devenu fou oui il entraine les peuples vers une guerre civile inévitable car la dictature a déclaré la guerre au peuple en le persécutant en l’opprimant et en le réprimant
D’abord il s’en est pris aux plus vulnérables puis au transport à l’éducation à la santé au nom du profit et au détriment de nos vies
Ce régime totalitaire et autoritaire nous a mis à genoux alors relevons nous et combattons avec force l’oppression
Ne baissons plus la tête unissons-nous et dressons nous contre la tyrannie
Nous avons subis de trop nombreuses exactions de mutilations d’humiliations de persécution et cela n’est plus acceptable
Aucune répression aussi féroce barbare sanguinaire soit elle ne pourra arrêter la révolution celle d’un peuple courageux et fier qui se bat pour ses droits et sa liberté
De nouvelles actions sont à venir et c’est ensemble mes frères et sœurs d’infortune que nous ferons changer les choses pour une vie décente et digne un avenir plein d’espoir et de possibilités pour chacun d’entre nous un monde de justice solidaire et fraternel
Pour avoir cela il faut se mobiliser et se battre car c’est au prix de nos sacrifices qu’arriveront justice liberté et démocratie
Rien ne changera si nous ne faisons rien alors organisons nous structurons nous et avançons épaule contre épaule main dans la main et si l’un de nous tombe on le relève on n’abandonne personne
Ne renonçons pas à notre liberté ni à nos droits battons nous pour eux car c’est notre héritage et celui que nous laisserons à ceux qui viendront ensuite
La révolution a commencé la résistance a besoin de toutes et tous sentez-vous concernés et rejoignez le combat
Bien à vous
Nous sommes le peuple nous sommes la résistance

https://www.youtube.com/watch?v=uFStCw-HzAU&feature=youtu.be

# "Il y a 45 ans le philosophe André Gorz publiait « Partage ou crève ! »,où il y distinguait l’écologie authentique, fondamentalement anti-productiviste, de celle récupérée par les libéraux qui s’appuie sur de la « croissance verte » et du « développement durable ». Une écologie digne de ce nom sait que l’écologie est incompatible avec le capitalisme. Elle consiste précisément à ne pas dissocier les effets sociaux, environnementaux, économiques et démocratiques du système d’organisation productiviste. Sa radicalité lui permet de ne pas s’égarer du côté de l’imposture du capitalisme vert, de l’écologie libérale, des accommodements qui consistent à n’agir qu’en surface, sur les conséquences, sans s’attaquer aux causes du problème ni bouleverser le système."

Ecocide, destructions écologiques et climatiques catastrophiques provoquées par le capitalisme, le productivisme et les civilisations industrielles

# Sur les escrocs du climat (par Frédéric Wolff) - Les escrocs du climat offrent des visages versatiles. Les climato-sceptiques n’ont certes pas disparu mais ils se font plus discrets, au moins en France. Ces tristes sires méritent assurément notre dédain, mais au moins, ils affichaient la couleur. Nous savions clairement à quoi nous en tenir. Avec les imposteurs du climat, les frontières se brouillent, les ennemis avancent masqués.
A mesure que progresse la perspective d’une dislocation des équilibres vitaux et sociaux, l’heure est à la conversion. Tout le petit monde de la politique franchouillarde est subitement devenu « écologiste », je mets ce mot entre guillemet, bien sûr. Pas un programme qui n’ait son boniment sur la planète, la transition énergétique, etc. Qu’importe que ce baratin soit une coquille vidée de toute substance par son insignifiance ou son télescopage avec des mesures productivistes et technophiles. Ce qui compte, c’est d’avoir l’air.
(...)

Répression policière et terrorisme d’Etat

# BREF, J’AI PERDU MON TRAVAIL APRÈS AVOIR DIT LARITÉ A UN HOMME D’ÉTAT
Une personne nous a envoyé un témoignage de sa rencontre avec Castaner lors de sa venue à Rouen pour l’Armada. L’individu, technicien son pour l’occasion, s’est fait tout simplement licencié suite à une parole sur les gilets jaunes. L’information a été recoupée par d’autres techniciens sons travaillant sur le site. Voici son témoignage :
"Je travaillais sur l’Armada en tant que technicien son, j’avais donc un accès PCI où est le studio.
Il y a eu la visite de Castaner dimanche, j’ai pris mon courage à deux mains pour l’interpeller et lui parler, je lui ai dit « une pensée pour nos éborgnés ».
Suite à cet échange, ses RG personnels ont relevé mon identité, mes intentions et presque toute ma vie...
Je me suis fait virer comme une m**** du poste que j’occupais
C’est un licenciement abusif ! Maintenant je suis fiché S, j’en suis sur ! Ce gros b***** m’a fait virer alors que je peine à gagner ma vie habituellement.
Voilà, j’étais en état de stress lors de l’échange je ne me souviens pas de tous ses mots par cœur. Il m’a fait un serment à la con sur ses CRS qui en prennent plein la gueule tous les weekends etc. Bref du grand Castaner. Puis il m’a dit « et vous, vous cautionnez ces abrutis de gilets jaunes qui s’amusent à casser du flic tous les weekends ».
Dommage qu’il n’y ai pas eu de caméra à ce moment là.
Bref j’ai perdu mon travail sur l’Armada après avoir osé rappeler la vérité à un homme d’Etat".

  • Gilets jaunes tagués sur la route avant la venue de Macron pour le D-Day : six interpellations
  • TAHA, NOTRE JOURNALISTE, BRUTALISÉ ET ARRÊTÉ LORS D’UN REPORTAGE - Alors qu’il couvrait une manifestation de sans-papiers, notre journaliste TAHA BOUHAFS a été arrêté et placé en garde à vue au commissariat d’Alfortville (94). Dans une video tournée lors de son arrestation, TAHA se plaint : « ils m’ont déboîté l’épaule ».
  • « AFFAIRE DETTINGER » : LES DONATEURS DE LA CAGNOTTE CONVOQUÉS PAR LA POLICE - Escroquerie et délation : l’entreprise Leetchi balance les contributeurs aux autorités - On se souvient de la bataille épique qui avait eu lieu au mois de janvier dernier. Un boxeur, Christophe Dettinger, avait fait reculer à mains nues une ligne de gendarmes armés pour protéger une femme tabassée au sol. Après son arrestation, un véritable engouement populaire avait eu lieu pour soutenir la famille de ce « héros » des Gilets Jaunes. 130 000 euros avaient été récoltés en 24 heures sur la plateforme de dons en ligne Leetchi. Un énorme camouflet pour le pouvoir en place, qui espérait diaboliser celui qui s’était défendu face à la répression. En le réprimant, il en avait fait un exemple.
    Pour se venger, le gouvernement avait tout simplement fait fermer la cagnotte : les dons n’avaient jamais été rendus à la famille de Christophe Dettinger. Une manœuvre scandaleuse. Ces derniers jours, un procès a eu lieu pour que l’entreprise Leetchi rende l’argent qui revenait de droit à ses bénéficiaires.
    Coup de théâtre et nouvelle vengeance d’État : Leetchi a transmis au parquet de Paris la liste des plus de 8 000 donateurs de la cagnotte. Le parquet a ouvert une enquête, et convoqué plusieurs dizaines de donateurs. Au moins 52 personnes sont aujourd’hui convoquées au commissariat pour avoir simplement essayé d’aider une famille en difficulté.
    L’entreprise Leetchi est donc dirigée par des voleurs, des collabos et balances. Non contents de spolier l’argent de la cagnotte, ils vont jusqu’à dénoncer ses soutiens aux autorités.
    Jusqu’à quand va-t-on accepter de voir nos droits et libertés bafoués et laisser la France sombrer dans l’autoritarisme le plus abject ?
  • Montpellier : la juge Boussaguet surpasse le procureur et envoie 4 gilets jaunes en prison
  • Elior : grévistes et syndicalistes en garde à vue
  • Une petite histoire des empreintes digitales - Vous vous demandez d’où vient cette manie des flics et de l’administration de prendre vos empreintes digitales à tout bout de champ ? Voici une réponse donnée par l’historien Carlo Ginzburg, extrait d’un article intitulé « Traces ». Attention l’histoire est moche… On pouvait s’en douter !
  • TOULOUSE : [GJ] Compte-rendu des comparutions immediates du 3 au 7 juin
  • JOURNALISME, OUTRAGE ET REBELLION - Journalistes placés en garde à vue, pris pour cible par des tirs de flashball, convoqués à la DGSI ou rédaction perquisitionnée ainsi que multiples pressions pour connaitre leurs sources ou les empêcher de travailler… Il ne se passe plus une semaine sans que ce métier ne soit sous les feux de la brutalité policière ou de l’intimidation de la justice et de l’Etat.
    Mardi 11 juin, le journaliste Taha Bouhafs était arrêté violemment par la police alors qu’il couvrait l’action de travailleurs sans-papiers venus réclamer leurs documents dans une agence Chronopost dans laquelle ils avaient été employés. Après une garde à vue de 24H, il ressortit avec une épaule déboitée, 10 jours d’ITT, son téléphone sous scellé et un procès futur pour outrage et rébellion sur une personne dépositaire de l’autorité publique.
  • Le ministère de l’Intérieur commande en masse des munitions pour fusils d’assaut et des grenades de désencerclement - Les nouvelles armes de maintien de l’ordre et de « gestion démocratique des foules » sont responsables de dizaines de mutilations à vie et de blessures graves. Qu’importe ! Le ministère de l’Intérieur vient d’entériner de nouvelles commandes massives : 10 000 grenades de désencerclement par an, qui s’ajoutent aux centaines de lanceurs de balles de défense (LBD) achetés en fin d’année dernière. Plus étonnant, la place Beauvau a acheté 25 millions de cartouches de fusils d’assaut pour les quatre prochaines années. « Allô, place Beauvau ? C’est pour une commande » : enquête sur ces étranges appels d’offres.
  • LE GOUVERNEMENT COMMANDE 40 000 GRENADES DESENCERCLEMENT SUPPLÉMENTAIRES - La militarisation continue - Deux femmes de chambre en grève depuis 2 mois et deux membres de la CNT-SO ont passé 24h en garde à vue ce week-end, après avoir été arrêtés devant l’hôtel NH Collection à Marseille. Le syndicat CNT dénonce « un harcèlement » et « des violences policières ».

Magouilles, violences et mensonges du régime et de son monde

https://www.youtube.com/watch?v=HpeTe7WJX3s&feature=youtu.be

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft