Extinction Rebellion accepte un énorme don de richissimes philanthro-capitalistes états-uniens

Attention à l’édulcoration des résistances écologiques par les ultra-riches et leurs alliés...

par Camille Pierrette.
Mis à jour le samedi 13 juillet 2019

Sur FB, il est rapporté un article du Guardian concernant un don de gros capitalistes à Extinction Rebellion et autres.

- Voici la transcription du post FB, avec d’abord une traduction de l’article anglais :

Un groupe de richissimes philanthrocapitalistes états-uniens a fait don de près d’un demi-million d’euros à l’organisation Extinction Rebellion et à d’autres groupes d’étudiants en grève pour le climat, et promet que des dizaines de millions d’euros de dons vont suivre dans les prochains temps.

En effet « l’homme d’affaire, investisseur, entrepreneur et philanthrope » Trevor Neilson s’est associé à Rory Kennedy (la fille de Robert Kennedy) et à Aileen Getty (de la richissime famille Getty, dont la fortune est issue de l’industrie pétrolière), pour lancer le Climate Emergency Fund (Fonds pour l’urgence climatique).

Neilson, qui a travaillé avec des personnalités comme Bill Gates et Richard Branson, explique que ce fonds a été inspiré par l’adolescente suédoise Greta Thunberg et par les manifestations d’Extinction Rebellion en avril au Royaume-Uni.

Neilson a expliqué que les trois fondateurs de ce fonds allaient utilizer leurs contacts parmi les ultra-riches pour obtenir « cent fois » plus dans les semaines et mois qui viennent. « Cela pourrait être notre meilleure chance d’endiguer l’urgence climatique sans précédent à laquelle nous faisons face », a-t-il confié au quotidien britannique The Guardian.

Il a également ajouté que ce fonds servirait à soutenir des actions non-violentes légales : « Il fournira des ressources aux activistes populaires qui cherchent à disrupter [sic] le statu quo de manière non-violente afin de demander aux gouvernements de déclarer un état d’urgence climatique et de mettre en place les politiques adéquates pour gérer cette crise. »

Un porte-parole d’Extinction Rebellion s’est félicité de ce geste en expliquant : « c’est un signe du fait que nous arrivons à un point de basculement. Par le passé, la philanthropie se concentrait sur l’intérêt personnel, mais désormais les gens réalisent que nous sommes tous dans le même bateau et utilisent leur argent pour notre bien-être collectif. »

- Source The Gardian

Passons sur la naïveté significative de la déclaration du porte-parole d’Extinction Rebellion, qui nage manifestement dans une illusion complètement absurde, mais sans doute très rassurante. Ce que tout cela nous montre, c’est simplement que les ultra-riches, les dominants, continuent de faire en sorte de contrôler et d’encourager une pseudo-contestation dans le cadre de la société qu’ils dirigent. Rien de nouveau sous les panneaux solaires photovoltaïques.
Les « politiques adéquates » qu’ils veulent que les gouvernements mettent en place ne changeront grosso modo rien du tout à la société industrielle capitaliste dans laquelle nous vivons, n’ont à peu près aucune chance d’endiguer le désastre en cours, mais rapporterons sans doute beaucoup d’argent à certains investisseurs, entrepreneurs et hommes d’affaire ayant des intérêts dans les industries des technologies « vertes », « propres », « renouvelables », dans le business de la compensation, dans les marchés du carbone, dans l’industrie de la monoculture d’arbres, ou autre chose du genre. Les objectifs officiels d’Extinction Rebellion, de la branche originelle du moins (la britannique), ne sont pas pour rien compatibles avec les objectifs de ces richissimes philanthropes (neutralité carbone, mesures politiques adéquates, état d’urgence climatique).

Remarques persos

Quand un mouvement a des objectifs parfois un peu trop flous, il est plus facile pour les pouvoirs et l’argent de le récupérer et de l’entraîner vers leurs propres intérêts.
La situation est trop grave pour s’abîmer dans des voies sans issues qui ne feraient que contenir le désastre à la marge.

Extinction Rebellion, comme d’autres ONGs auparavant, va-t-il se faire "acheter" et/ou édulcorer par le fric des riches ?
Qu’en pense Extinction Rebellion France et les groupes locaux, notamment ici dans la vallée de la Drôme ?
Qui va décider de l’attribution de ces sommes importantes ?
A quoi va servir cet argent ? A rémunérer les gens dans XR qui se sont bien placés dans l’organigramme, ou à financer de la com et du matériel d’action ?

Il est crucial que les membres d’XR restent vigilant.e.s face à tout ça.

Pour poursuivre la réflexion, voir l’article L’ONG-isation de la résistance (par Arundhati Roy), et les articles de la catégorie Nos amies les ONG ?

P.-S.

Au passage, quelques faits catastrophiques supplémentaires, si on en a encore besoin pour stimuler notre peur face au désastre et nos engagements :


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft