Exemples de répressions policières contre des Gilets Jaunes

par Camille Z.
Mis à jour le lundi 26 novembre 2018

Attention, les policiers et CRS sont loin d’être toujours tendres avec les manifestants gilets jaunes.
Si on leur en donne l’ordre, c’est à dire généralement quand les gilets jaunes gênent vraiment les Pouvoirs, les CRS n’hésitent pas à charger violemment les gilets jaunes qui veulent pacifiquement bloquer ou manifester.

https://youtu.be/4C8vJibUWHw

Attention, les barrages filtrants c’est bien pour se rencontrer et s’entraîner, mais si on veut que le gouvernement Macron et son monde de lobbies plient et dégagent, il faudrait aussi multiplier divers types de blocages qui embêtent le monde économique et industriel, et autres actions imaginatives.

Des grèves déclenchées un peu partout pourraient bien sûr aider, n’attendons pas les syndicats, débordons-les !

Et surtout, ne cédons pas aux manoeuvres du gouvernement qui voudrait diviser gilets jaunes qui font des manifs déclarées et légales et gilets jaunes qui font des manifs pas déclarées et des blocages.

Les gouvernements ne sont pas légitimes car ils sont liés aux lobbies et parce que les institutions en place ne sont pas démocratiques. Une façade et des jolis discours ne font pas une réalité démocratique.
Nous pouvons donc désobéir à leurs lois, les policiers qui les appliquent ne sont pas légitimes non plus, et ils sont instrumentalisés.
Les oligarques sont non légitimes, violents, cyniques et méprisants, ils n’ont pas à nous donner d’ordres, qu’ils partent tous !
Ces dirigeants économiques et politiques qui détruisent nos vies, nous exploitent, détruisent le climat et le vivant, ne sont pas légitimes, ils ont suffisamment démontré leur violence, ce sont des dangers publics, ils n’ont aucune leçon d’écologie ou de démocratie à faire, ils ne sont pas la solution, mais font partie du problème.

« Démocratie représentative » ne veut rien dire, il ne peut pas y avoir de démocratie avec une représentation libre de tout contrôle qui fait tout ce qu’elle veut une fois (mal) élue. La seule représentation acceptable est celle qui est totalement sous le contrôle permanent des peuples réunis en assemblées.

Les Etats sont des monstres froids au service du status quo, siège de la violence permanente du système en place et de ses policiers, sont complices de l’exploitation capitaliste et de la misère qu’elle entraîne. Les Etats font plus de mal que de bien.
Les Etats ne font donc pas partie de la solution, mais font partie du problème.

Tous les pouvoirs aux peuples, dans des petites démocraties directes locales décentralisées !

Même chose pour l’économie et les graves enjeux écologiques.


1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft