Du plomb dans l’eau potable à Crest : quand le maire essaie de diluer le problème

Retour sur la question des branchements publics plombés

par Auteurs divers.
Mis à jour le mercredi 20 juin 2018

CREST, lettre publiée initialement le 23 février 2016
(voir le site web du collectif « Du plomb dans l’eau de Crest » pour plus d’infos sur cette question)

« Madame sortez ! »
C’est en ces mots que Mr Mariton parle à une de ses administrées !!
Et cette administrée, c’est moi... dans le public de ce conseil municipal du 22 février 2016 dans la bonne ville de … CREST !!
et oui il s’adresse à moi sur ce ton péremptoire de qui aime humilier : car j’ai pouffé, mais je n’étais pas la seule, lorsqu’il a déclaré qu’il avait des pensées … écologiques !!
Après avoir rayé le mot « renaturation » d’une délibération concernant un cours d’eau. Il a préféré « aménagement ». Et oui monsieur est soucieux de notre langue française !! comme lorsqu’une conseillère parle de l’auxiliaire canin qui est décédé !! il relève : « un chien ne décède pas »... et lui aussi pouffe, mais personne ne lui demande de sortir.
Et je ne suis pas sortie.. Et j’ai bien fait.

Dans tout son discours, pas trace de femmes enceintes, d’enfants, de loi, de santé.. juste les moyens …pour en faire le moins possible !

Un point à l’ordre du jour, nous avait fait venir : fixation du prix de l’eau potable. Hum ! Hum, n’y aurait t-il pas quelque métal lourd caché sous cet intitulé ? Et oui on a des malins dans notre collectif ! Car là, Mr Mariton nous parle pendant 22 minutes… du plomb, et oui !... de ses atouts, de ses défauts, de sa vie et de sa mort, on en aurait pleuré tellement c’était beau, lyrique et truffé d’enseignements. Saviez-vous que plombier, ce merveilleux métier, vient du mot plomb ? Quelle érudition ! Nous avons aussi, les yeux brillants d’admiration, écouté notre défenseur de l’argent public s’élever contre les lobbies de fabricants de tuyaux qui nous poussent à le dépenser ( tiens, il regretterait la libre entreprise ??),
Il nous refait l’histoire de tout ce qu’il a entrepris. Et voilà que subjugués nous apprenons qu’il va augmenter de 50 %, le nombre de branchements changés, 150 au lieu de 100 par an.

Comme tout le monde le sait, le plomb vaut de l’or et les Crestois vont payer !
Voilà le pourquoi du point à l’ordre du jour. Il veut nous faire payer. Il veut nous faire porter la responsabilité, nous le collectif, de l’augmentation du prix de l’eau, alors que nous demandons juste que s’applique la loi !!
Les mairies ont eu plus de 10 ans, de 1998 jusqu’en 2013, pour changer les branchements. Il y avait des subventions à la clef. Et nous allons payer la négligence de ce maire qui ne fait pas une vraie politique de santé publique
Pourtant il l’aime sa bonne ville de Crest et il les aime ses bons Crestois qui acceptent d’avaler du plomb à défaut de couleuvres, tout au long de l’année...

A une conseillère, qui vit depuis toujours avec du plomb bien au dessus de la norme chez elle, mr Mariton plein de prévenance lui rétorque : « Il suffit de quelques précautions, de bonne intelligence ! » Ne se laissant pas entamer par les coupes de son discours brutales et incessantes , elle le mouche : « Ce n’est pas une chasse d’eau qu’il faut tirer, comme vous l’affirmez sur le marché ; Mr Mariton, c’est plutôt 50 litres qu’il faut laisser couler avant de pouvoir boire l’eau ! Et il faut refaire l’opération dans la journée car l’eau qui stagne, reprend du plomb. Mais je vois qu’enfin vous avez lâché le 2e jet et je vous en remercie. » Il reconnaît qu’il a dû, contraint et forcé, se mettre au premier jet, visiblement, ce n’est pas de gaîté de cœur. Il a dû se faire remonter les bretelles !! D’un seul coup de quoi parle-t-on ?

33 % des branchements ne sont pas encore changés, alors que la très grande majorité des autres villes ont seulement 5% de tuyaux en plomb.

Mais il est soucieux de l’argent public, Mr Mariton, surtout quand il s’agit du plomb. Et oui ça vaut son pesant d’or ! Donc il a fait envoyer trois cents courriers en deux mois (quelle prouesse ! Que n’a-t-il demandé une subvention pour les affranchir ! Lui qui nous inonde d’invitations pour ses vœux les plus chers !
Et oui, quel sens du devoir ! Il envoie 300 lettres dans un quartier, pour prévenir les habitants, qu’ils ont du plomb dans leurs tuyaux et un numéro de téléphone... s’ils désirent avoir une analyse. Ça c’est vraiment un courrier incitatif !! Ce courrier ne contient par ailleurs, aucun conseil, ni aucune alerte...

Alors un conseiller vraiment impudent s’exclame : « Vous n’allez changer les branchements que des personnes qui téléphonent pour demander une analyse ! Vous allez faire les travaux à chaque coup de téléphone ? Et ceux qui n’appellent pas ? » Mr Mariton, fin philosophe répond : « On ne peut pas faire le bonheur des gens malgré eux... » Le plomb, mettez-vous le bien dans la tête, se traitera au cas par cas.

Si la mairie sait qu’il y a du plomb, elle n’a pas besoin d’avoir les résultats d’analyses pour entreprendre des travaux. On voit là encore une manière de ralentir l’exécution de directives de santé publique. A moins qu’un farceur (ou un terroriste), ait fait disparaître la carte des canalisations, puisque la mairie a refusé de nous la transmettre....
Dans tout son discours, pas trace de femmes enceintes, d’enfants, de loi, de santé.. juste les moyens … les moyens
pour en faire le moins possible !!

parce que 150 branchement par an, il faut plus de 9 ans pour faire les 1000 qui restent..
Et dans 4 ans, la gestion de l’eau deviendra une compétence de la communauté de communes... Sympathique le cadeau, pour les messieurs et quelques mesdames, qui s’empressent de voter le centre aquatique déraisonnable !!

Au niveau de l’eau, on y va fort en Drôme.. finalement je comprends pourquoi y a tant de gens qui picolent... Y a peut-être des nitrates dans le vin, mais y a pas de plomb !!

une citoyenne de CREST

P.-S.

Dans RICOCHETS papier #3 vous trouverez un article qui fait le point sur la situation actuelle, qui n’a guère évoluée depuis hélas...


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft