Drôme : manifestation Gilets Jaunes régionale à Valence le 2 février : les mesures policières au menu

Pour info, les annonces de la ville de Valence et de la préfecture - Résistons aux manipulations et peurs

par Camille Pierrette.
Mis à jour le jeudi 31 janvier 2019

A propos de la manifestation régionale gilets jaunes de ce samedi 2 février, le vent de panique délirant soufflé par le Daubé, le préfet de la Drôme Éric Spitz et le maire de Valence Daragon continue de plus belle !

- Voici sur cette page les infos communiquées par la ville de Valence : Manifestations à risque samedi 2 février Valence

Flics et politiciens ont besoin de justifier leur existence et leurs dépenses, de se poser en gentils et indispensables protecteurs des commerçants et de la ville, donc c’est leur intérêt de dramatiser à outrance et de stigmatiser tout ceux qui ne veulent plus jouer leur jeu truqué et sont déterminés à se rebeller pour de bon.
Leur objectif est aussi de faire peur aux habitant.e.s de Valence, pour qu’ils restent chez eux, qu’il n’y ait pas de fraternisation avec les manifestant.e.s, et que ces dernier.e.s restent « isolé.e.s ».
A Valence, le préfet de la Drôme n’a pas hésité à inventer des histoires de jet d’acides sur les flics à Valence Sud pour justifier son délirant dispositif policier du 2 février.

- Sortons plutôt les paillettes, les déguisements et la farine, et toutes nos couleurs, pour un défilé carnavalesque géant, pour un grand débordement de vie et de libertés.
Solidaires, ensemble, nous pouvons vaincre les peurs et avancer toujours plus loin !

RAPPEL sur la manifestation gilets jaunes du 2 février

JPEG
- GRAND RASSEMBLEMENT AUVERGNE-RHONE ALPES A VALENCE CE SAMEDI 2 FEVRIER - 13h, Valence sud, rond point près du péage - Le parcours de la manif a été envoyé aux autorités, mais la manif n’a pas été déclarée officiellement.
- Pour un 2 février à Valence tout en couleur ! Rdv 13h à valence sud

Idées de slogans à chanter, vus ailleurs

  • Macron nous fait la guerre / Et sa police aussi / mais on reste déter / pour bloquer le pays ! [sur l’air de galette saucisse]
  • Qui sème la misère / Récolte la colère / Jaunes, deter / et révolutionnaires !
  • Travaille, consomme et ferme ta gueule ! [dans les centres commerciaux]
  • ANTI-ANTI CAPITALISTE AH AH
  • Une heure d’hélicoptère / ça coûte plus cher / que les vitrines / de la banque populaire
  • Pétain revient, t’as oublié tes chiens
  • Grève, blocage, manif sauvage / Le gilet jaune n’est pas une idée sage !
  • policier retourne toi la racaille est derrière toi
  • Et il font tourner l’hélico lalalilalala / Qui est payé par nos impots / Eux des impots ils en paient pas / Leur argent est au Panama
  • Le chant des partisans
  • Dégageons les élus, le climat n’attend plus !
  • Ni Macron, ni pollution / Gilets Jaunes pour le Révolution !
  • Free from desire ( gala )
  • Gilets Jaunes en colère / On va pas se laisser faire !

- Voir aussi le communiqué de la préfecture

ce n’est pas la rue qui gouverne !

Bientôt, nous devrons manifester seulement en rase campagne, après passage aux portiques rayon X, afin de ne gêner personne, de ne pas perturber les affaires, et bien sûr « pour notre sécurité » !
Car les Pouvoirs, si faussement démocrates, sont très amoureux de la liberté d’expression et du droit de manifestation, mais à condition que ces droits soient totalement inoffensifs et ne puissent perturber en rien l’ordre établi qui leur va si bien.
Et de tout façon : « ce n’est pas la rue qui gouverne », comme ils disent tous une fois qu’ils sont au pouvoir de l’oligarchie antidémocratique formée par l’Etat, les lobbies et les grands capitalistes.

Carnaval partout ! Vive les débordements, de vie, de joie, de liberté !

Le maire de Valence Daragon, sordide tyran LR, fait semblant d’être du côté du peuple en exhortant Macron a faire un « meilleur » « débat national ».
Sauf que le prétendu « grand débat national » est un enfumage et une opération de communication dirigée par le gouvernement au mépris des règles d’indépendances et de la CNDP.
- Voir Grand débat, les secrets d’un hold-up + Jouanno : le « grand débat est faussé » au profit d’une « opération de communication »

On ne veut pas débattre, on veut détruire le Pouvoir en le partageant dans des assemblées collectives

Ensuite, même un grand débat bien fait ne serait guère intéressant, car ça reste un machin CONSULTATIF, où le peuple est toujours une marionnette impuissante entre les mains du régime qui lui conserve tout pouvoir d’appréciation et de décisions.
On ne veut pas débattre avec le régime et ses larbins, on veut décider pour de vrai de nos vies, on veut donc détruire le Pouvoir en le partageant dans des assemblées collectives multiples et locales, en instaurant la démocratie directe et la fin du pouvoir des lobbies et des capitalistes sur nos vies.
On ne veut pas de grand débat national, on veut la disparition de l’Etat français et de sa centralisation autoritaire, au profit d’une fédération de multitudes de communes libres, autonomes et démocratiques.
En prenant exemple notamment sur le Chiapas zapatiste et le Rojava démocratique.

Le pouvoir aux peuples, par les peuples, pour les peuples.


1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft