Crest : texte des voeux de gilets jaunes lors des voeux du maire

Texte lu lundi 7 janvier à la « cérémonie » des voeux rituels de la mairie Mariton, vidéo de l’intervention

par Gilets jaunes.
Mis à jour le mardi 8 janvier 2019

Lundi 7 janvier soir, à la cérémonie des voeux du Maire de Crest.

voici le texte intégral , mais les intervenants n’ont pas eu le temps de lire la dernière page.
Ce texte a été préparé par 8 gilets jaunes du rond point de Crest. il n’a été finalisé que dimanche dans la nuit !

Considéré comme une action à tenir discréte, il n a pas été possible d’y associer tout le monde... c ’est déjà bien compliqué à 8 , alors je n ’ose imaginer à 40 ou 50...

- Voir aussi la vidéo de l’intervention gilets jaunes à Crest

Crest : texte des voeux de gilets jaunes lors des voeux du maire

Mesdames, messieurs...

Permettez-nous de vous souhaiter, au nom de tous les GJ de France et du monde, une très belle année 2019. Que celle-ci apporte à toutes et à tous ce qu’on peut souhaiter de meilleur : santé, bonheur, joie, équité et bien-être social.
Rassurez-vous, nous ne sommes pas ici pour gâcher ce moment de partage en ce début d’année.
Nous ne sommes pas là comme le fait une certaine personne, pour attiser la haine lors de présentation de vœux.
Nous sommes là pour rétablir des vérités, pour que vous sachiez qui nous sommes, pour vous rappeler la devise de notre beau pays « liberté, égalité, fraternité ».
Il paraît, d’après nos politiciens médiocres, que nous, GJ, sommes homophobes, antisémites, xénophobes, bons à rien (des gens qui vivent du RSA et qui coûtent un pognon de dingue !), des « sans dents », des « gens qui ne sont rien », une « foule haineuse » et, nous allions oublier, des VIOLENTS.

Qui est violent en démantelant le code du Travail ?
Qui est violent en empêchant des retraités de vivre dignement ?
Qui est violent en mettant à genoux, face à un mur, des jeunes, avec, de surcroît, les mains sur la tête ?
Qui est violent en envoyant ses matraqueurs mutiler des personnes dont le seul tort est de réclamer la justice à laquelle ils ont normalement droit ?
Chantal MAZET, Olivier DAURELLE ; ces noms ne vous disent probablement rien. Pas plus que les onze autres noms que nous devrions ajouter : ce sont les treize personnes qui ont donné leur vie pour les Gilets Jaunes, pour une VRAIE demande de justice sociétale.
À ces treize personnes, devraient s’ajouter les innombrables mutilés, victimes d’armes de guerre qu’utilisent les forces de l’ordre… L’ordre nouveau ?

Qui est violent en empêchant la libre circulation des personnes ?
Qui est violent en remettant en cause le droit de manifester ?
Qui est violent en s’immisçant dans la justice et faisant condamner lourdement une Maria, ou un Dylan, Tom, Stéphane, manifestants au casier judiciaire vierge, alors que des Fillon, Balkany, Benalla ou autres n’ont jamais connu une nuit de cellule, malgré leurs fautes ?
Qui est violent ? Quand 1 % des ultra riches détiennent 22 % des richesses, quand 10% en détiennent plus de la moitié ?
Qui est violent en déformant la réalité qui pourtant saute aux yeux, en travestissant la vérité au travers de medias douteux, voire corrompus ?

Qui est violent ?

Certainement pas nous. Les GJ peuvent se regarder fièrement dans une glace ; ils n’ont jamais détourné d’argent public, ils n’ont jamais favorisé leurs proches.
Surtout pas les GJ dont le seul tort est de s’être réveillé et d’inciter le reste du peuple endormi, manipulé, asservi, à nous rejoindre dans la rue, reprendre la parole, à se rassembler pour réfléchir à comment revenir aux fondamentaux d’une société digne de notre république : l’état et les administrations sont là pour servir le peuple et pas pour l’asservir.

Mais alors, vous ne comprenez plus : qu’est-ce qu’un GJ et d’abord pourquoi l’être ?
Avant tout, un GJ est un être humain, une femme ou un homme, ou un enfant issus de tous milieux.
Les GJ représentent les 90% du peuple sur lesquels les nantis de notre pays
assoient leur confort, richesses et mépris.
Les GJ sont ce peuple soumis aux lois dictées par le pouvoir de l’Europe. Ces GJ sont ceux et celles qui, toute leur vie, ont oeuvré à la grandeur de ce pays en y laissant larmes, souffrances et parfois leur santé, et qui, retraités ne peuvent même pas jouir de conditions de vie décentes.

Ce peuple qui descend, aujourd’hui, dans les rues de France, ce sont aussi les petits
commerçants et artisans qui croulent sous les taxes abusives et qui peinent à maintenir en vie leurs petits commerces de proximité détruits et engloutis depuis de nombreuses années par une politique de mondialisation.
Ces citoyens, ce sont aussi les jeunes qui s’interrogent sur leur avenir et leur rôle au sein de la société.
Ce sont aussi ces gens qui s’interrogent sur les mesures concrètes prises en faveur de l’environnement, car depuis la conférence de Rio en 1992, soit 25 ans plus tard, il n’existe pas vraiment de mesures concrètes qui aient été prises en faveur de l’environnement. Ce gouvernement refuse l’interdiction des pesticides dans l’agriculture, refuse de taxer le kérosène des avions et le fioul lourd des transports maritimes.
Les gouvernements successifs des soixante dernières années ont avant tout étendu les privilèges aux nantis de ce pays tout en amenuisant peu à peu les droits du peuple.

Aujourd’hui, ce qui s’exprime dans la rue, sur les ronds-points, c’est la volonté d’un peuple à se faire entendre pour, qu’enfin, en ce pays de France soient reconnus dans notre constitution nos droits fondamentaux à la liberté de vivre en tant qu’être humains sur un même pied d’égalité.
Notre colère n’est que la réponse à des décennies d’irrespect de la part des gouvernements successifs.
C’est contre la minorité politicienne que nos voix s’élèvent. Cette minorité parasite qui nous utilise, nous divise et nous méprise pour ainsi toujours mieux nous culpabiliser en enrichissant les plus riches de la planète, et en appauvrissant les plus pauvres et les classes moyennes, vous ! Nous !

Les Français, à travers le Référendum d’Initiative Citoyen souhaitent se faire
entendre et participer pleinement à la gestion du pays, sans représentants.
Nous comprenons fort bien que nos revendications peuvent inquiéter.
Pourtant, que demandons-nous ? Tout simplement Vivre ! Disposer de nous-mêmes ! Cesser cette escalade de profits et de consommation inutile !

Nous voulons que les richesses que nous produisons soient partagées équitablement.
Nous voulons la justice sociale et la justice fiscale.
Nous voulons que l’état cesse de vendre les bijoux industriels et qui font du profit. (autoroutes , barrages, aéroports ,… etc )
Nous voulons que les grandes entreprises de ce pays cessent de gaver des actionnaires au détriment des salariés et des investissements pour le futur.
Nous voulons le retour des services publics sur nos territoires : santé, éducation, transports. La chasse à la fraude fiscale, le retour de l’ISF, la fin du CICE (accordé sans contrepartie) doivent permettre largement de financer tout cela.

La France est la 6e puissance mondiale, et une bonne partie de son peuple vit dans la misère !

Nous soutenir est tout simple : endossez le Gilet ! ...À votre travail, si vous en avez la possibilité, en rendez-vous avec votre banquier, en promenant le chien…

Le peuple de France se défait de ses chaînes et n’a pas l’intention de les remettre.
Mieux vaut vivre debout dans la dignité que survivre à genoux en courbant l’échine.

Dernier point : devant votre poste radio et/ou TV, ne vous contentez pas de BFM TG ou LCI ou encore RTL, la 1re radio de crotte de France ! Comparez vos infos avec d’autres médias indépendants, une liste non-exhaustive est affichée près de la sortie.

Merci de votre écoute et de votre attention.


Voici un commentaire FB d’un gilet jaune qui a participé à ces voeux :

J ai quand même un sentiment très mitigé... Mariton accepte de nous prêter le micro... mais , il commence l’apéro et la musique tout de suite après le discours ... il nous faudra attendre 15 minutes , pour pouvoir avoir le micro et prendre la parole.. Mariton est très malin, il n ’est évidemment pas d’accord avec la plupart de nos revendications , mais voulant se faire passer pour un démocrate , il accepte de nous prêter un micro pendant que les spectateurs ont commencé à se baffrer et picoler au buffet. Si vraiment il avait voulu qu’on nous écoute, qu’on nous entende, il n’y aurait pas eu d’interruption entre ses voeux et notre intervention... En fait il ne nous a pas donné la parole , il nous a prété un micro ... c’est juste un politicien faux cul comme les autres.

et d’autres gilets jaunes :

Bravo pour votre intervention s était courageux au milieu de certaines personnes qui critique car eux on eu la chance de naître avec une cuillère en argent dans la bouche dommage qu’ils ne cherchent pas a comprend que l on ne se bat pas pour eux mais pour notre avenir et celui de nos enfants

Quel mépris de la part de l’auditoire !

Le brouhaha ne reflète pas l’attention qui régnait. Personnellement, j’ai vu des dizaines d’yeux braqués sur nous au moment où nous lisions. Seules quelques personnes avaient pris d’assaut le buffet et se bâfraient...

Lundi 7 janvier soir :

Des gilets jaunes du crestois ont allumés et posés des bougies sur les marches de l’église pour rendre hommage au victimes du mouvement.

Crest : des gilets jaunes rendent hommage aux victimes du mouvement devant l’église

1 Message

  • Crest : texte des voeux de gilets jaunes lors des voeux du maire Le 8 janvier à 20:44, par Rogntudjuuu !

    Bravo à vous !
    il vous manque peut être un peu plus de coordination et de rapidité dans le passage du micro entre les différents intervenants, mais cela viendra car nous sommes partis pour un marathon. Ceci dit faire lire le texte par plusieurs intervenants a été une excellente idée bien représentative de notre mouvement.
    Monsieur Mariton ? Ca reste du Mariton, un pur produit de ce système politique que nous ne supportons plus.
    Au plaisir d’une rencontre vers chez vous.
    Un GJ de Tain-Tournon avec des attaches dans la Vallée de la Drôme.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft