Compte-rendu Assemblée Générale des Gilets Jaunes du Crestois Du 23 janvier 2019

par Clélia.
Mis à jour le mardi 29 janvier 2019

Le vendredi 23 janvier 2019 à 18h20 a eu lieu la seconde Assemblée Générale des Gilets Jaunes du Crestois à l’Espace Saint-Jean à Crest.

Préambule

En préambule, il a été expliqué que la salle de l’Espace Saint-Jean a été choisie car la salle des Acacias a désormais une capacité trop limitée pour le nombre de participants du groupe. Toutefois, il s’agit d’une location d’un montant de 180€. Les personnes qui se sont chargé de la location proposent un pot commun afin de financer cette location. Il a été convenu que des options gratuites seraient désormais privilégiées, notamment la salle des fêtes de Aouste sur Sye qui semble être une piste sérieuse.
Trois secrétaires de séances se sont proposés dont un d’entre eux ayant participé à la rédaction du PV précédent. La proposition d’un roulement des secrétaires d’une AG à l’autre (chaque secrétaire s’engage pour 2 AG consécutives) a été retenue par acclamation.
Il est rappelé l’importance de s’exprimer tour à tour et de s’écouter.
Il a été souligné la nécessité de dresser un bilan de l’aspect social du mouvement au vu de la baisse du nombre des participants et des sympathisants. Une personne a proposé de se retrouver une fois par semaine dans un lieu public à convenir afin de discuter plus en profondeur des motivations.
Il a été rappelé en cours de séance que chaque point de l’ordre du jour bénéficie d’un temps limité.
Cependant le temps de discussions pour chaque point n’a pas pu être respecté. Il est toujours convenu d’un code gestuel pour la prise de parole afin de faciliter le débat.

L’ordre du jour était le suivant :
1. Ouverture et nominations ;
2. Relations presse ;
3. Compte-rendu de l’AG départementales à Montélimar ;
4. Appel de Commercy ;
5. Relations avec la CGT ;
6. Compte-rendu de s actions menées depuis la dernière AG ;
7. Actions à venir ;
8. Divers.

***

1. Ouverture et nominations

Trois secrétaires se sont proposés pour la rédaction du compte-rendu de la présente séance parmi lesquels un secrétaire de la précédente AG. Un donneur de parole, un animateur se sont proposés. Un gardien du temps selon les points d’ordre du jour pour essayer de cadrer la séance en un temps défini (20h30).

2. Relations presse

Sont présents dans l’Assemblée deux journalistes du journal en ligne local et associatif « Le Bec », nouvellement créé. Ils expriment leurs motivations et leur volonté de couvrir le mouvement des gilets jaunes (GJ) compte tenu de l’importance du mouvement.
L’opportunité de leur participation aux débats de la présente séance est discutée. Certains proposent un droit de regard avant publication ce que les deux journalistes refusent (pas inscrit dans la déontologie des journalistes). Ils proposent en revanche une tribune dans la rubrique « Opinions » du journal si des rectifications devaient être apportées.
L’Assemblée passe au vote et il est décidé à l’unanimité que ces deux journalistes peuvent assister aux débats mais qu’ils devront en revanche quitter la salle lors des débats sur les actions à venir.
Il est par ailleurs souligné la présence de Radio Saint-Ferréol dont les membres présents sont des GJ engagés et connus.

3. Compte-rendu de l’AG départementale à Montélimar

Les quatre porte-paroles ayant été nommés lors de la précédente AG font état des débats et de ce qu’il en ressort de la première AG départementale qui s’est tenue le 20 janvier 2019 à Allan. L’AG a duré 6 heures au total.
Étaient représentés : Crest, Die , Loriol, Montélimar Nord, Montélimar Sud, Nyons, La Bégude, Valréas, Laveyron et quelques membres de Valence sud. Il y avait également des intermittents de la CODA. Au total 16 porte-paroles se sont assis autour de la table pour discuter. Des personnes non représentantes ont pu assister aux débats mais sans y participer (environ 45 personnes)
Il est noté que l’AG était peu organisée et constituait davantage une première prise de contact. L’ordre du jour, peu structuré, a été difficilement respecté. Nos porte-paroles déplorent un manque de résultat probant. Les revendications ont été trop discutées et ont longuement tourné autour du RIC. Il a été discuté de la participation à l’Assemblée des Assemblées le 26 janvier 2019 à Commercy.
Il est rapporté de grandes tensions entre Montélimar Sud et Nord ce qui constitue un obstacle pour le bon déroulement des débats. Par ailleurs, pour certaines villes, les porte-paroles ne sont présents que pour une seule séance. La prise de contact devra donc être retissée à chaque séance. Il est attendu à ce que la seconde AG soit plus constructive et un ralliement Drôme-Ardèche.
Une personne intervient alors pour redéfinir les priorités du mouvement. Selon elle, les AG sont nécessaires mais les revendications deviennent urgentes car le mouvement ralentit. Or, il faut du temps au mouvement pour s’organiser face à un « système » déjà bien avancé et bien huilé. Les deux types d’actions ne s’opposant pas. Plusieurs personnes ont réagi. Il est entendu qu’il faut définir les actions à court, moyen et long termes.
Il est proposé la définition suivante :
-  actions à court et moyen termes : abrogation du CICE, remise de l’ISF, fiscalité juste des GAFA, redéfinition des tranches d’imposition ;
-  action à long terme : le RIC.

4. Appel de Commercy

Il est rappelé à l’Assemblée ce qu’est l’appel de Commercy : l’Assemblée des Assemblées d’un total de 40 groupes de toute la France. Il est rappelé que cet évènement permet au mouvement des GJ d’éviter l’écueil des « porte-paroles » au niveau national. Le but est de créer des convergences. Ce rassemblement et cette coalition sont importants pour faire face au débat national lancé par Macron.
Cinq personnes se portent volontaires pour se rendre à Commercy (Commercy ne reconnaissant que les groupes mandatés) : Arthur, Nadège, Jean, Etienne et Bernard.
Il est noté la nécessité de louer un mini-bus et les frais devant être engagés d’un montant de 600€ (location bus, essence, péages). Un pot commun est également proposé pour partager et couvrir ces frais.

5. Relations avec la CGT

Une personne membre du syndicat et GJ fait état de la réunion départementale qui s’est tenue le 22 janvier 2019.
Elle confirme que l’union départementale a entendu l’appel de Commercy et a noté une convergence des revendications et donc la volonté de converger. Il s’agit d’une décision formelle qui sera rapportée au niveau des sections syndicales.
Les modalités d’actions ont été discutées et il est apparu évident que les GJ s’occupent des rond-points alors que la CGT s’occupera des entreprises et organisations.
Une GJ avait recueilli les avis au rond-point et les avis étaient mitigés, certains considérant que les syndicats sont à l’origine de la situation sociale actuelle par leur manque d’action.
La CGT 26 appelle à une convergence sur certaines revendications (point d’indices, augmentation du SMIC, etc). Chaque GJ choisit de rejoindre ou pas l’action de la CGT. Certains membres de l’assistance ont considéré que sans l’appui de la CGT pour une grève générale, le mouvement des GJ échouera.
Il est décidé d’accepter le ralliement de la CGT. (avec toutefois un regard sur ce ralliement pour éviter toute manipulation).

6. Actions passées

- 13.01.2019 - Blocage de l’autoroute
Le 13 janvier 2019, des voitures de GL ont aidé à bloquer l’A7 pendant 45 mns, les forces de l’ordre ayant mis du temps à arriver sur place. Tensions ensuite avec les forces de l’ordre, les GL ont donc quitté les lieux avec le sentiment que l’action avait réussi compte-tenu du peu de moyens et d’organisation à déployer.

- 19.01.2019 - Manifestation à Valence
Pour le troisième samedi consécutif, une manifestation est partie de Valence sud pour se rendre à la préfecture qui a été son point final contrairement aux deux manifestations précédentes qui avaient fait une grande boucle, le parcours se terminant au point de départ. La manifestation comptait un peu moins de monde que la semaine précédente. Il est rappelé que seules l’Acte IX et l’Acte X ont été déclarés à Valence, ce dernier l’étant jusqu’à la préfecture seulement (uniquement pour l’aller). Les 3 organisateurs ont fait état de menaces (qu’ils n’ont pas souhaité relayer) pour justifier la fin du parcours à la préfecture. Une partie du cortège a toutefois continué le parcours habituel mais donc de manière non déclarée. Arrivés au rond-point de Valence sud, certains GL ont bloqué le péage. Les forces de l’ordre ont chargé. Il y a eu 3 interpellations et 2 gardes à vue.
Certains indiquent que la déclaration ou non de la manifestation dans le fond ne change rien, chacun en appelle à la surveillance et au civisme de l’autre. D’autres ont rétorqué que si la manifestation n’est pas déclarée, beaucoup ne viendront plus (familles, personnes âgées, etc).
Il a donc été entendu que les deux types de manifestations sont nécessaires.

- 11.01.2019 - Visite ministérielle à Die
Les ministres Blanquer et Lecornu se sont rendus à Die le 11 janvier 2019 avec un immense cortège de voitures officielles. Quelques GL les attendaient avec un essai de blocage à Sainte-Croix. L’action n’a pas eu le résultat escompté.

-  17.01.2019 – Blocage de camions
Le 17 janvier 2019, des GL ont bloqué les camions à Valence sud jusqu’à 2 heures du matin. L’opération a été une réussite.

7. Actions à venir

- Manifestations
Le 26 janvier 2019, une manifestation opération escargot au niveau de Loriol est prévue à 10 heures avec l’action combinée du 26 et 07.
Le 26 janvier 2019, la manifestation de Valence est maintenue, même lieu, mêmes horaires.
Le 27 janvier 2019, appel pour une chaîne humaine (de Marseille à Paris) sur la N7 au plus près de son secteur (pour nous Livron) rendez vous à 9H15 au rdpoint croix de romans pour covoiturage et être en place à 10h à Livron (jusqu’à 12h)
Le 31 janvier 2019, appel de 9 organisations syndicales à manifester à Valence à 14 heures.
Le 2 février 2019 : appel à manifester à Valence en tenue très colorée. Transe Express sera de la manifestation.
Le 5 février 2019 : appel à la grève par des syndicats et des gilets jaunes. RV à 14 heures au Champ de Mars.

- Arrivée de Macron
Le jeudi 24 janvier 2019, Macron se rend à Valence puis à Bourg de Péage. GL Valence organisent une grande action. RDV à 7h le jour même était donné au stade Pompidou. GL de Grenoble et Voreppe se sont joint à l’action.

- Lettre à Mariton
Faisant suite aux difficultés rencontrées avec le maire, une lettre a été préparée au nom du « Collectif des gilets jaunes du Crestois ». L’accord préalable est demandé. La lettre sera mise en ligne sur la page Facebook du groupe pour que chacun en prenne connaissance.

- Travail sur les slogans
Une personne se propose de travailler sur des slogans percutants. D’autres personnes intéressées. Elles peuvent rejoindre le groupe « Communication »

- Cantine populaire
Il est proposé d’organiser une cantine populaire au rond-point toutes les semaines ou toutes les 2 semaines. Il est rappelé l’appel de Montreuil de constituer des « clubs » et de se retrouver à tout moment pour discuter.

- Cabanes
Les participants sont d’accord sur le fait qu’il faut reconstruire à chaque fois et ne pas se « démonter » dès lors que la cabane est détruite.

- Marchés
Il est proposé d’intervenir sur les marchés de la vallée afin de faire un travail de communication et de pédagogie auprès de la population.

- Appel à la grève générale
Campagne d’affichage ?

- Communication
- > Discord : une participante a créé une plateforme « Discord » à l’instar de FI (pour qui cette plateforme a été un outil précieux et efficace). L’idée est de faciliter la communication entre membres sur les idées et les revendications, pour faciliter les débats de fond et s’approprier la connaissance. La plateforme ne ferait pas double emploi avec Facebook lequel servirait principalement à relayer les informations et les vidéos. Elle présente beaucoup d’avantages pour l’efficacité du groupe. La plateforme sera présentée lors de la réunion du mardi 29 janvier 2019.
- > "GJ-France" : des GL ont lancé une application pour smartphone du nom de « GJ-France ». Certains ont émis des réserves quant à l’identité et les motivations des GL qui sont à l’origine de cette application.

8. Divers

Néant.
***
La séance s’est terminée à 20H45
***
POINT D’INFORMATION SUR LES COMMISSIONS

  • Pour rappel, les commissions constituées sont les suivantes :
  • Commission Vulgarisation / Communication ;
  • Commission Nouvelles Technologies pour la protection des données ;
  • Commission RIC et projet de nouvelle constitution ;
  • Commission Actions GL et élargissement du mouvement aux autres citoyens ;
  • Commissions Revendications pour AG départementales.
  • Commission Logistique / Projet / Aménagement rond point
  • Commission sur l’Habitat pour tous

Les personnes intéressées peuvent librement intégrer ces commissions pour apporter une contribution. Ces commissions sont simplement des groupes de travail, afin que la réflexion ne soient pas effectuée en AG avec la centaine de personnes présentes, mais plus avec les volontaires, dont les décisions sont transmises et acceptées en AG.
Toute personne souhaitant rejoindre une commission doit s’inscrire sur les feuilles de contact disponibles en fin d’AG. Il est également prévu que ces listes d’inscription soient à terme (commission communication ?) disponibles sur le rond point.

P.-S.

ET TOUJOURS …. LES POINTS INFOS !!!!!
- Groupe des Gilets Jaunes du Crestois sur Facebook (jusqu’à alternative à Facebook)
- Pour une présentation plus complète/générale du RIC : écouter le podcast sur le RIC sur Radio St Féréol, bientôt disponible sur http://www.radiosaintfe.com/emissio...
- Podcasts de l’émission Radio Jaune sur Radio Saint Féréol http://www.radiosaintfe.com/emissio...
http://ricochets.cc/


2 Messages

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft