Climat, catastrophes écologiques, inégalités sociales : soirée projection/action à Crest le 19 oct

Seule une insurrection des sociétés civiles peut nous permettre d’éviter le pire

par Les Indiens du Futur.
Mis à jour le mercredi 17 octobre 2018

Catastrophes climatiques, hausse des températures, inondations meurtrières, extermination accélérée des espèces, violences du système économique contre les humains et les écosystèmes, effondrements des sociétés industrielles, sols rendus infertiles, inégalités croissantes, pollutions, etc., etc, etc.
Les problèmes sont nombreux et connus, leurs origines aussi. Les actions à mener pour sortir de ce bourbier et garder la planète habitable semblent assez claires également, et donc ?...

- à lire sur Bastamag, le très bon article de l’historien Christophe Bonneuil : Climat et effondrement : « Seule une insurrection des sociétés civiles peut nous permettre d’éviter le pire »

Affiche soirée projection débat 19 oct Crest - s’informer et agir pour que la planète reste vivable, résister aux destructions

Soirée projection-débat-action

Affiche soirée projection débat 19 oct Crest - s'informer et agir pour que la planète reste vivable {JPEG}
vendredi 19 oct. 2018 à CREST
Salle des fêtes de l’AMAPE, rue des Alpes (angle avec rue de la Calade), située à l’Est de la place des Moulins

- Accueil : dès 18h30
avec livres, brochures, articles, mini-exposition artistique, etc.

- 19h30 : Projection / débat-action
1. Présentation, quelles actions et tactiques ?
2. Projection de courts films
3. Brainstorming
4. Jeu de rôles
5. Célébration et conclusion

- Pour bien préparer la soirée, vous pouvez consulter ces documents, vidéos et références utiles.

Organisons dès à présent des actions pour arrêter le système qui détruit le vivant et le climat, préparons des alternatives soutenables et résilientes localement

Si vous souhaitez aider à la promotion de cette soirée, ou d’ores et déjà réfléchir et préparer des actions à mener ensemble localement, contactez-nous.

Cette soirée permettra peut-être de commencer à construire une sorte de coordination qui ferait le lien entre les divers groupes et actions, et leur promotion.
Il faudrait aussi voir comment ces actions pourraient se faire de manière à être en solidarité avec les plus pauvres (qui seront les plus touchés, surtout si on n’engage pas de résistance sérieuse), les exploités et les exilé.e.s ? Car il faut éviter de créer des sortes de bulles coupées du reste.

- Suite de la présentation de cette soirée


1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft