Black Block , une histoire d’amour et de violence

documentaire ou fiction ?

par Camille Z.
Mis à jour le jeudi 15 novembre 2018

Un court métrage auprès de Black Bloc, que les médias décrivent comme des « casseurs » , des « vandales » ou des « terroristes ».

https://vimeo.com/90514550

La violence est du côté de l’état et du système capitaliste, de côté de cette civilisation destructrice qui broie les humains et les autres vivants pour que quelques riches psychopathes puissent gaspiller des milliards dans des babioles de luxe et autres glorioles.
Dans ce cadre oppressif et totalitaire, saboter et détruire des objets liés à l’oppression est de la simple non-violence, de la légitime défense, un droit à l’insurrection.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft