Appel pour une marche municipale vers la démocratie directe

Aux élections 2020, présentons des candidats-es et des listes...

par Auteurs divers.
Mis à jour le lundi 11 décembre 2017

JPEGComment enclencher une large dynamique de démocratie directe ou réellement participative ? Par le haut et/ou par le bas ? Quelles initiatives prendre pour avancer d’un pas conséquent ?
Quelles que soient nos différentes sensibilités, on peut penser que les élections municipales - à la fois un haut et un bas - sont une occasion sans doute bien plus opportune que les autres élections de franchir un pas important.

Aux élections 2020, présentons des candidats-es et des listes... partageant ce désir de sortir par le haut - pour le meilleur et non pour le pire - d’un régime représentatif exangue de plus en plus déserté. Le pire (sans la sortie), c’est la démoralisation croissante de l’idée même de démocratie, multipliant l’élection de personnages fortunés et autres démagogues prétendant rompre avec le système.

L’avenir qui se profile est peut-être ça : démocratie réelle ou Etat autoritaire imposant un capitalisme débridé et/ou porteur d’un national-socialisme relooké. Proposer plutôt que seulement s’opposer. Notre choix est là. Il est offensif parce que base concrète de changement politique majeur au plan de nos vies quotidiennes et d’un pouvoir collectif sur elles. Une alternative d’abord locale mais ne s’arrêtant pas à cette dimension. Largement diffusé dans notre pays, cet appel le suggérera.

Plutôt que d’agir isolément dans nos communes, une mutualisation de nos idées concrètes et de nos campagnes est infiniment souhaitable. Notre désir d’ouverture et notre capacité à changer nos imaginaires politiques diront la direction que prendra cette grande concertation. Peu importe, acceptons déjà là ce principe de réalité (démocratique) : elle sera ce que l’on sera capable d’en faire ensemble. Pas forcément ce que nos « moi » veulent en faire.
Elle sera a minima un échange sur des pratiques locales possibles. Mais un long échange respectueux pourrait aussi définir un grand mouvement transcendant nos différences. La démocratie directe n’est pas une alternative socialement connue ou perçue comme possible. Elle peut être une voie désirable si nous sommes déterminés, chacun, à ce qu’elle le soit. Cette mutualisation et ce mouvement souhaitable de ré-union se prolongeant, permettront ensuite de définir une (ou des) dynamique(s) pratique(s) efficiente(s) de mise en place patiente et déterminée d’une démocratie directe.

L’utilisation d’outils internet pourrait commencer par la création d’une liste d’échanges directs...
- Diffusez cet appel, proposez vos idées

Cet appel a été initialement publié sur ce blog : "Autoconstruire une démocratie du 21e siècle - vraie, réelle, directe, populaire, depuis nos communes
Vous y trouverez un contact en bas du menu

Appel pour une marche municipale vers la démocratie directe

1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft