À Hambach, la lutte contre le charbon continue - Partout la résistance doit grandir

Et dans la Drôme ?

par Camille Z.
Mis à jour le mardi 25 septembre 2018

La civilisation industrielle et son bras armé ont tué un journaliste en Allemagne !
Voir les infos sur Reporterre : À Hambach, le temps du recueil, avant que reprenne la lutte contre le charbon - Dans la forêt allemande de Hambach, les opposants à l’extension d’une mine de lignite sont venus par milliers ce week-end. Ils témoignaient de leur peine après le décès d’un activiste lors de l’évacuation policière. Reportage.

En Allemagne, comme en France et comme partout, les milices étatiques sont au service du capitalisme et de la continuation à tout prix du système qui détruit et exploite le vivant et qui mènera à une planète invivable si on n’arrête pas cette civilisation industrielle au plus vite.
Partout, le business, la Croissance, la consommation, les grandes surfaces, le béton, les lotissements, les zones industrielles, la production d’énergies, l’agriculture industrielle veulent continuer à s’étendre, coûte que coûte.
Partout, que les états se prétendent démocratiques ou pas, cette extension se fait par la force, la violence, la répression, la domination, la spoliation, l’esclavage sous une forme ou une autre. Au prix de morts, de blessées, de torturés, de mutilés, d’écosystèmes et d’innombrables animaux détruits. Dans d’autres pays, les assassinats par des milices para-militaires sont fréquents.
Partout, les états utilisent leurs polices, ces bandes armées organisées, pour tenter d’endiguer les résistances.
Partout, les médias capitalistes appuient la répression et dénigrent les résistants.
Partout, états et médias ont utilisé, et tenteront d’utiliser à nouveau, des boucs émissaires (notamment les exilé.e.s), des dérivatifs (la peur du terrorisme réel ou supposé, la précarité organisée) pour détourner les peuples des vrais problèmes et tenter d’éviter qu’ils s’en prennent aux dirigeants étatiques ou privés et à leurs affaires lucratives.

Partout, il faut donc que la résistance grandisse, se relie, s’organise, se renforce, se diversifie.

Partout, il faut donc que la résistance grandisse, se relie, s’organise, se renforce, se diversifie.
Face à la violence et à l’entêtement des Macron et de leurs machines répressives, face au terrorisme et au cynisme sans limite des dirigeants, face à leur mépris, face à l’absence de démocratie, il faut être plus forts, plus nombreux.
Il est vain de juste défiler sagement dans les rues ou d’utiliser les outils inefficients promus et fabriqués par le système (pétition, boycott, consom’action, petits éco-gestes, protestations, demandes...) pour mieux nous laisser impuissants.
Il est temps de gêner vraiment la civilisation industrielle et les structures qui la font vivre, de les bloquer, d’accélérer leur effondrement, il est temps aussi de commencer à créer des groupes d’autodéfense populaire.

- Quelques références sur ce sujet :

- Dans la Drôme, on n’a pas de Hambach, mais on a par exemple :


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft